Cendrillon

Du 27 mars au 13 avril 2024 - , /

Dans un lointain pays, dans une pauvre chaumière, un artisan vit seul avec sa fille. Il rencontre une veuve qu’il épouse bientôt. Très vite, Cendrillon est persécutée par ses demi-sœurs.
Dans un château voisin, un bal est organisé pour que le prince choisisse sa future femme. De son côté, bien que découragée par ses demi-sœurs, Cendrillon souhaite aller au bal, mais n’a ni robe ni souliers. Elle consulte sa mère sur sa tombe qui lui offre une robe et des pantoufles de verre qui lui appartenaient. Cendrillon se rend alors au château et danse avec un inconnu… Minuit sonne, elle se sauve. En fuyant elle laisse tomber une pantoufle. Le prince fait proclamer dans tout le Royaume qu’il épousera la jeune fille à qui ira la pantoufle de verre.

Malgré les embûches, rien n’empêchera ces deux âmes de se retrouver et de s’aimer.

Après Un Bon Petit Diable, Le Chat Botté, La Constellation des Contes et Les Petites Filles Modèles, retrouvez le Théâtre aux Étoiles dans cette nouvelle création.

mercredi 27 mars15h
samedi 30 mars15h
dimanche 31 mars15h
mercredi 3 avril15h
samedi 6 avril15h
lundi 8 avril15h
mardi 9 avril15h
mercredi 10 avril15h
jeudi 11 avril15h
samedi 13 avril15h

Adaptation : Rebecca Stella et Danielle Barthélémy.
Mise en scène : Rebecca Stella. Avec Louis Astier, Yohan Leriche, Myriam Pruche et Amélie Saimpont.
Décor et scénographie : Camille Ansquer.
Costumes : Alice Touvet.
Création Lumière : Mathieu Courtaillier.
Musique : Pili Loop.
Régie Générale : Laurent Dondon.

Matinées scolaires

Jeudi 28 mars 9h30 (complet) 14h30
Mardi 2 avril 9h30 14h30

Les réservations seront ouvertes à partir de septembre.
Demande d’informations par mail : espaceparisplaine@wanadoo.fr

La presse

La théâtreuse – Janvier 2024 – Cendrillon

Quand l’univers du manga croise celui de Charles Perrault.

[…]Une mise en scène de Rébecca Stella pleine de rebondissements. L’univers japonisant est transporté au plateau grâce à des projections et des graphismes d’Anthony Surleraux.

Avec de la danse, des claquettes, du chant, du jonglage et de l’animation vidéo, c’est un spectacle jeune public très coloré et festif. Des décors ingénieux qui se transforment au cours de l’aventure de notre belle protagoniste interprétée par Amélie Saimpont. Avec des références cachées ou non à des mangas, on assiste à une version totalement revisitée de Cendrillon.[…]

Morgane CALMES

Publik’Art – Décembre 2023 – Cendrillon

Astuces et maléfices dans un Cendrillon truculent sur la scène du Lucernaire

2 comédiens et 2 comédiennes réinventent le conte de Charles Perrault […] dans la mise en scène complètement folle de Rebecca Stella remplie de références aux mangas qui raviront les parents. Les grands ingrédients du conte sont bien là, la chaussure de vair, les 2 filles pimbèches de la Marâtre (transformée ici en Maléfique échappée d’un autre conte de Perrault, La Belle aux bois dormants) mais tout est mâtiné d’une vraie folie douce. Les interprètes multiplient les rôles et tout le monde est convaincu par cette réinvention pleine de folie.

La pièce est une revisite du conte sans être pour autant une copie de la version la plus connue, celle de Disney évidemment. La souillon Cendrillon passe plus de temps avec son paternel, la belle-mère est plus une ombre au poids omniprésent et le prince prend plus de place avec son fidèle majordome. Tous deux devisent, brettent et tentent de faire échapper le prince au chemin tout tracé du mariage sans amour. Les aventures de succèdent dans une farandole de références diverses que les parents s’amusent à compter. Les enfants quant à eux sont emportés dans un festival d’humour et de féérie. La palme revient à ce comédien transformé en une des deux filles de la Marâtre/Maléfique, certains ne s’en sont pas encore remis et en parlent plusieurs heures après la fin du spectacle. Cendrillon échappe à son destin peu ragoutant par l’entremise ici non pas d’une Marraine magicienne mais de l’esprit d’une mère défunte l’entourant de ses prévenances (les versions sut ce point sont nombreuses et divergentes). L’heure de spectacle est ponctuée de chansons douces fredonnées par le prince et/ou Cendrillon, ces 2 là sont faits pour s’aimer, les enfants sont contents et les parents attendris.

publikart.fr

Lamuse – Décembre 2023 – Cendrillon

Tous les enfants connaissent ce conte… ce qui autorise la compagnie à prendre quelques libertés, ce dont elle ne se prive pas. Ainsi la belle-mère de Cendrillon porte un kimono et des baskets. Quant à son fils, le beau prince,s’il est conforme à l’imagerie traditionnelle, il pratique les arts martiaux, avec une virtuosité certaine.
L’attention des enfants est soutenue par de nombreux changements de décors, de costumes pour les quatre comédiens, qui endossent de nombreux rôles, Les scènes s’animent de chants, de chorégraphies, des numéros de claquettes, du jonglage, le tout exécuté avec brio.

Les digressions au second degré, qui émaillent le spectacle, amuseront les adultes, sans pour autant déconcerter les enfants, qui suivent cette histoire, au rythme très soutenu. 6 ans nous semble un âge minimum, pour profiter de cette version amusante, qui laisse néanmoins un peu de côté la magie de ce conte fantastique.

Critique complète sur le site lamuse.fr